Info reçue d'ALLIANCE ANTI CORRIDA, Le combat n'est pas terminé, la boucherie continue par des adolescents assoiffés de sang !

Mobilisez-vous, des taurillons sont torturés !!

Graines de toreros : le communiqué de presse
Sur seize communes gardoises qui organisent ce tournoi, neuf d'entre elles donnent le spectacle de veaux banderillés et tués par des adolescents de 13 ans à 16 ans. Les animaux sont torturés puis lentement mis à mort par ces apprentis toreros qui n'ont évidemment ni la force physique, ni l'expérience, pour planter l'épée.

 

Le 9 octobre, pour la finale à Saint-Gilles, le prix Graines de toreros n'a pu être décerné tant le spectacle donné fut innommable. Les taurillons ont dû être achevés au poignard ! Et ce carnage est réalisé aux frais de tous les contribuables gardois, puisque l'édition 2010 a coûté la bagatelle de 300 000 euros.

 

Or, la majorité des habitants du Gard n'a nulle envie de voir supplicier un animal dans une arène comme le montrent les résultats du sondage Ipsos, commandé par l'Alliance Anticorrida, en juillet dernier. 67% d'entre eux affirment être défavorables aux corridas et se disent pour le remplacement des corridas par des courses camarguaises et, dans une période de restrictions budgétaires où beaucoup d’efforts sont demandés aux contribuables, 61 % d’entre eux se prononcent contre les subventions allouées aux corridas.

 

Estimant « important de respecter ceux qui ne tolèrent plus l'image barbare donnée de leur *village, et la cruauté offerte aux yeux des parents et des enfants qui croient assister à un spectacle familial » Claire Starozinski, fondatrice de l'Alliance Anticorrida, a demandé aux maires des communes concernées de « faire un geste d'humanité et de transformer l'édition 2011 en spectacle sans effusion de sang ».

*Garons, Saint-Gilles, Rodilhan, Caveirac, La Calmette, Langlade, Bezouce, Générac et Manduel.

RDV sur le site d'anti corrida