Puisque je viens de rédiger un petit article sur les antibiotiques que nous consommons avec frénésie dans la viande que nous ingurgitons, je continue sur ma lancée pour évoquer les pesticides, chers aux industriels dont l'unique préoccupation est le gonflement de leur chiffre d'affaires, et tant pis s'ils empoisonnent l'humanité.

Mais ça, ce n'est pas un scoop, nous le savons tous, mais grâce à une précision chiffrée extraite du site AGRIAVIS, ci-dessous, vous saurez que vous allez continuer à ingérer des substances hautement toxiques pendant au moins 9 ans dans les mêmes quantités, puis la moitié "seulement" durant les années suivantes.

 

( Attention, la lecture de cet article risque de vous fâcher avec notre ministère de l'agriculture, et ce serait vraiment navrant, non ? )

"""  Le plan Ecophyto 2018, lancé dans le cadre du Grenelle de l’environnement en 2008, vise à réduire de 50%, si possible, d’ici 2018, l’utilisation de produits phytosanitaires. Piloté par le ministère de l’agriculture, et plus précisément par sa direction générale de l’alimentation (DGAL), ce plan « est une démarche innovante, qui vise à la fois à garantir un haut niveau de production, tout en préservant l’environnement », explique la Directrice générale de l’alimentation, Pascale Briand. « Il repose sur beaucoup de pragmatisme, et nécessite un recensement et un déploiement des bonnes pratiques à l’échelle de notre territoire », précise-t-elle.  """

C'est vrai que le bio coûte plus cher, mais si vous achetez vos fruits et légumes dans des AMAP, par exemple, ce sera un bon début.

Sinon, ne perdez surtout pas les coordonnées de votre médecin traitant !!!