Le site de référence pour les croyants barbus et voilés à faible horizon, a son idée sur l'athéisme, et comme je cherchais un os à ronger, je ne peux que m'en délecter. Par contre, je me permets, à toutes fins utiles de préciser que les fautes présentes dans le texte ci-dessous incombent aux spécialistes de Forzane Alizza.

Source du copié collé ci-dessous

"""L’athéisme a fait son apparition depuis quelques décennies et est une véritable innovation en terme de croyance…Celle-ci reposant sur la théorie de l’évolution, aussi sur le fait que la vie trouve toujours un chemin. Le progrès de la science qui pourtant devrait confirmer l’existence d’un créateur tout puissant amène certains à se reposer que sur les explications scientifiques de ce miracle qu’est la vie….Pourtant, récemment une étude menée par des neurobiologistes a démontréeque nous avons dans le cerveau une molécule qui nous incite à croire en l’existence de Dieu. Selon le neurobiologiste Andrew Newberg, la foi serait due à la sérotonine, une substance neurotransmettrice (qui transmet une information d’un neurone à l’autre) qui est impliquée dans les sensations de faim, de soif et de fatigue. De plus cette molécule produit les mêmes effets que certaines drogues comme modifier les perceptions sensorielles, provoquer des hallucinations et des sensations de fusion avec le monde.

Voilà une découverte intéressante mais qui ne nous surprend pas car le coran est là pour nous le confirmer…

Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent (sourate 51 verset 56)

Une molécule invitant à croire en Allah que malheureusement beaucoup de peuples n’ont pas exploité à bon escient, s’orientant plutôt dans le paganisme ou dans le spéculatif ou l’adoration sans preuve, sans réflexion…voilà pourquoi tant de peuples ont eu ce besoin d’adorer ce qu’ils estimaient être divin mais ont pratiqué une religion marginale basée sur le faux, le mensonge et le charlatanisme…

A notre époque, c ‘est une autre idéologie qui a pris place, l’athéisme est la religion new-age, et quoi qu’en disent ses partisans, c’est une croyance à part entière…celui qui n’adore pas Allah s ‘est prêté à l’adoration du diable…quand bien même ces gens se disent fièrement ne rien adorer et n’avoir aucune croyance; ils ont bel et bien une divinité et une religion…à savoir chaytane et la mécréance subtilement dissimulée dans la fameuse divinité « mère nature.

En Suède un test a été mené sur 15 volontaires les résultats obtenus sont surprenants, on constate que plus le taux de sérotonine est élevé, plus la conviction religieuse est renforcée. Même le plus athée des hommes lorsqu’il se trouve devant la mort se met instinctivement à demander l’aide d’ Allah.

C’est lui qui vous conduit sur la terre ferme et sur la mer. Lorsqu’ils sont montés dans les vaisseaux et qu’ils courent avec vous, poussés par un vent doux, ils se réjouissent ; qu’un vent vio­lent s’élève et que les flots les assaillent de tous côtés au point qu’ils s’en croient enveloppés, ils invoquent Dieu avec une foi sincère, en criant : Si tu nous sauves de ce péril, nous te serons reconnaissants.(sourate jonas verset 23)

certains ont, malgré cette molécule, l’obstination de ne pas croire et pharaon en est le parfait exemple:

90 . Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d’Israël. Pharaon et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimité. Puis, quand la noyade l’eut atteint. il dit : « Je crois qu’il n’y a d’autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d’Israël. Et je suis nombre des soumis ».

91. [Allâh dit] : Maintenant? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs!

(sourate jonas verset 90 et 91)

C’ est ainsi que l’on comprend à quel point, malgré cette invitation à la foi en notre créateur gravé dans notre esprit, certains préfèrent se bercer dans l’illusion et le mensonge plutôt que de suivre leur propre nature qui est d ‘être un serviteur d’Allah…

Les récentes découvertes par la neurobiologie ont démontré que la religiosité dépendrait du taux de sérotonine, un neurotransmetteur déjà connu pour être susceptible d’engendrer des états similaires à ceux produits par certains psychotropes: modifications de la perception sensorielle, hallucinations, sensation de fusion avec le monde. Soit les sensations que les mystiques éprouvent au cours de leurs états extatiques…
Il s’agissait de vérifier la supposition que ces expériences mystiques étaient sous-tendues par la sérotonine. Les travaux de la chercheuse vont dans ce sens: en soumettant à quinze volontaires quelque 240 questions permettant d’évaluer l’importance de vingt-cinq aspects fondamentaux de la personnalité (impulsivité, crainte de l’inconnu, etc.), Jacqueline Borg a remarqué que la religiosité était le seul paramètre corrélé avec la densité de sérotonine.

Cette sérotonine est en fait un messager chimique du système nerveux central intervenant dans de nombreuses fonctions physiologiques.

La sérotonine est synthétisée par un groupe de neurones spécifiques qu’on appelle pour cette raison neurones sérotoninergiques. Une baisse de l’activité de ces neurones, et donc de la transmission sérotoninergique centrale, serait associée à certaines formes de dépression (en particulier celles conduisant à l’acte suicidaire).

il est étrange de voir que cette molécule peut amener au pire comme au meilleur (à la dépression ou la croyance en notre créateur) et n’oublions pas que le mal vient de nous même.

Nous sommes donc très bien équipé pour croire, et  donc ceux qui s’efforcent à mécroire ne font qu’agir contre nature.

Notre vie se résume à cela, croit ou mécroit, chaque seconde t’éloigne de la vie d’ici bas et te rapproche de l’au-delà, ta mécréance ne changera rien pour Allah et sera une prison éternelle pour toi. Être ou ne pas être, croire ou ne pas croire, tel est la question à laquelle réponse il faut avoir. A toi de saisir l’anse la plus solide et croire en ton dieu afin de  finir ta vie parmi les lucides."""

Donc, après lecture de cette fine et pertinente analyse, nous apprenons qu'il existe bel et bien une mollécule de la bêtise (ou croyance en Dieu), merci la science mystique !.

Une éminente chercheuse prouve également que la croyance en Dieu, dispense d'une éventuelle dépression, pouvant conduire au suicide. Et là, je ne peux m'empêcher de penser aux terroristes kamikazes qui vont allègrement au suicide, bardés d'explosifs, pour fayoter avec Allah ! L'exception qui confirme la règle ?

Pour conclure, car je commence à me lasser, les croyants seraient donc lucides ? Y a vraiment que la foi qui sauve, c'est sûr !