Pendant que les idéalistes se défoncent pour le respect des animaux, l'Etat et ses complices piétinent allègrement tout ce qui nous rend humains. L'expérimentation animale est un métier, et oui, qu'on se le dise, des diplômes d'état de torture animale existent, et permettent à des jeunes aux tendances psychopathes d'être rémunérés pour leur pratiques déviantes.


Un arrêté du 1er avril 2011, portant création d'un BEP agricole spécialité "aide technicien en expérimentation animale", entrera en vigueur dès 2013, mais, un Bac Pro "technicien en expérimentation animale" satifait déjà les plus pervers de nos jeunes !

""""""""""""""""( extrait)

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire du brevet d’études professionnelles agricoles, spécialisé en animalerie de laboratoire, exerce les activités suivantes : – En fonction de l’organisation de l’entreprise, il assure tout ou partie des opérations d’hébergement et d’élevage en respectant les normes d’hygiène et de sécurité et les exigences du protocole expérimental :    
- réception des animaux et mise en lot,    
- alimentation,    
- bien-être animal, hygiène et prophylaxie,    
- reproduction,    
- gestion.    
– Il assure l’entretien et l’aménagement des locaux selon les normes d’hygiène et de sécurité, tout en veillant au confort des animaux d’expérimentation ; il assure l’entretien du matériel.    
– Il contribue au bon déroulement des interventions expérimentales en fonction des exigences du protocole.    
– Il organise son travail en tenant compte des consignes données et effectue les différentes tâches dans des conditions de sécurité optimales.    
– Il se situe dans l’entreprise, s’intègre à une équipe de travail et rend compte de ses activités.    
– Il participe aux activités de la vie professionnelle et sociale.    
.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

* Secteur d'activité : Le titulaire du BEPA option Animalerie, spécialité Laboratoire, exerce dans les centres d’expérimentation et de recherche, les élevages d’animaux de laboratoire. Il s’agit parfois d’unités mettant en œuvre des protocoles expérimentaux spécifiques. D’autres unités élèvent, sélectionnent, fournissent des animaux aux laboratoires.    

* Types d'emplois accessibles : Le titulaire du BEPA option Animalerie, spécialité Laboratoire exerce ses activités en tant qu’employé qualifié dans les établissements qui hébergent des animaux d’expérimentation.    
Sa situation professionnelle varie selon :    
- le type d’animaux concernés : espèces, souches, stades physiologiques et état de l’animalerie manipulé,    
- la nature des expérimentations mises en œuvre,    
- la taille, les objectifs et la spécialisation de l’unité.  

"""""""""""""""""""""

(( Ce qui précède provient du site http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3DA8BE87BD2A7563D0663B9A6363F5B6.tpdjo06v_2?cidTexte=JORFTEXT000023877544&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id ))

On nous ferait presque croire que les animaux de laboratoire sont bien traités entre deux charcutages prévus au protocole .

Je savais le gouvernement incompétent, mais il se paie le luxe de cumuler également irresponsabilité et mise en danger de l'humanité .

Il y a vraiment des coups de fourches dans le cul qui se perdent !!!